fren
Envoyez-nous un message

info@programmefidaburundi.org

Horaires d'ouverture

Lun-Ven : 07h30-17h30

Notre Adresse

30, Avenue du large, Commune MUHA

Madame Sara Mbago Bhunu, Directrice Régionale du FIDA de l'Afrique Orientale et Australe, en visite officielle au Burundi du 26 au 29 Avril 2022.

L’objectif de la visite au Burundi de Madame Sara Mbago Bhunu est de signer un accord de financement d’un nouveau programme (PRODER), de rencontrer les autorités Burundaises et les partenaires au développement ainsi qu’une visite des réalisations des projets financés par le FIDA sur le terrain.
Le matin du 27 Avril 2022, Sara Mbago Bhunu a signé l’accord de financement du PRODER avec le Ministre des finances, du budget et de la planification économique, Domitien Ndihokubwayo. Le PRODER vise le développement et la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, de manière équitable et inclusive, ainsi qu’un environnement propice au développement des entreprises agropastorales et au renforcement de la résilience des pauvres ruraux les plus vulnérables.
Peu avant la signature, Madame Mbago avait été reçu en audience par le Ministre de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage, Dr. Déo Guide Rurema. Après cette audience, le Ministre de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage, Déo Guide Rurema, a déclaré à la presse que les résultats des projets financés par le FIDA sont éminents : « Les impacts des programmes du FIDA sur le terrain sont vraiment significatifs ». Il apprécie l’octroi d’un don de 44 millions USD de la part du FIDA, dans le cadre du FIDA 12. Et de préciser que cette enveloppe va renforcer les activités des projets en cours dont le PIPARV-B, en plus du PRODER.
L’après-midi du mercredi 27 avril 2022, Sara Mbago Bhunu accompagnée du Directeur pays du FIDA au Burundi, Dagmawi Habte Selassie ont assisté à une réunion organisée par le Ministre de l'environnement, de l'agriculture et l'élevage, Dr. Déo Guide RUREMA à l'intention des partenaires au développement ayant dans leurs activités le volet agriculture, élevage, fertilité des sols, accompagnement des coopératives et la protection de l'environnement.
L’objectif de cette réunion était d'échanger sur les différentes approches d’interventions des différents partenaires sur le terrain et de tirer des leçons pour mieux orienter les interventions futures.
Le constat a été que les interventions des différents partenaires au développement sont complémentaires et répondent aux priorités des populations bénéficiaires. Les participants à la réunion ont réaffirmé leur engagement de travailler en synergies pour mieux atteindre l’objectif commun qui est d’améliorer les conditions de vie des ménages bénéficiaires. Le Directeur pays du FIDA au Burundi a, par la même occasion, présenté aux participants les grandes lignes du nouveau programme (PRODER).

Le Président de la République du Burundi satisfait des appuis du FIDA.

Le matin du 28 Avril 2022, la Directrice régionale du FIDA de l’Afrique Orientale et Australe, Madame Sara Mbago Bhunu, a été reçu en audience par Son Excellence Monsieur le Président de la République du Burundi, Général Major Evariste Ndayishimiye. Ils ont échangé sur la nouvelle allocation du FIDA 12 et le nouveau programme (PRODER) qui sera financé par le FIDA.
Le Président de la République apprécie les appuis du FIDA au Burundi et les bonnes relations existantes entre le Burundi et le FIDA pour booster le développement de la population rurale.
Il a indiqué que le nouveau Programme répond aux préoccupations du Gouvernement en ce qui est de l'entrepreneuriat des jeunes et la transformation des produits agricoles. Il se réjouit de ce nouveau programme qui va toucher les nouvelles provinces qui n'étaient pas encore couvertes par le FIDA afin que toute la population « ait à manger et chaque poche ait de l'argent ». Madame Sara Mbago se réjouit de l’engagement personnel du Chef de l’Etat burundais dans la promotion du développement agro-pastoral ce qui facilite la planification et la mise en œuvre des projets financés par le FIDA au Burundi.

 

Cap sur la visite de terrain

 

Avant de clôturer sa visite officielle au Burundi, Madame Sara Mbago Bhunu, accompagnée du Directeur pays et le ministre de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage, a effectué une visite de terrain dans les provinces de Gitega, Ngozi et Kayanza.
Dans ces trois provinces, la délégation a visité un centre agro-sylvo-pastoral communal sur la colline Kiremera en commune Giheta dans la province de Gitega. Le centre, en cours de construction par le programme de développement des filières (PRODEFI), servira de formation pratique sur les bonnes pratiques agricoles et d’élevages. Ils serviront aussi de dépôts et de lieux d’approvisionnement des produits phytosanitaires, des produits vétérinaires ainsi que des intrants agricoles. Sur la même colline, Madame Mbago a visité les modèles de centre de rayonnement et des centres-naisseurs-bovins, une nouvelle approche d’intervention du MINEAGRIE. Madame Mbago a indiqué que cette nouvelle approche est à approfondir et à recadrer, en impliquant la population rurale : « Cette nouvelle approche pourrait encourager les jeunes ruraux à se lancer dans l'agribusiness et créer des opportunités d'emplois », a-t-elle conclut.
Dans la province de Ngozi, la directrice régionale du FIDA a visité un site pilote d’aviculture dans le quartier Kinyami en commune Ngozi. Installé depuis 2018, ce poulailler contient plus de 10.000 poules pondeuses avec une production de 9.000 œufs par jour. Le grand défi rencontré par le propriétaire est le manque de marché d’écoulement des œufs et le marché pour s’approvisionner en aliments de poules.
Dans la même province, la délégation a visité un site piscicole intégré sur la colline Rukeco en commune Busiga. Ce site associe l’élevage des poules et la culture des légumes.
Le marais de Nyakijima II, visité par la directrice chargée de la division de l’Afrique orientale et australe du FIDA, s’étend sur 108 hectares. Aménagé par le projet PRODEFI et situé en commune Ngozi, il est exploité deux fois l’année, ainsi alternant le riz et le haricot. Bucumi Claver, président de la coopérative des exploitants de ce marais, a partagé les résultats de l'expérience réussie grâce aux appuis du FIDA à travers le PRODEFI : « Actuellement, la récolte est de 5 à 6 tonnes de riz par hectare au lieu de 2 à 3 tonnes de riz par hectare avant l'action du PRODEFI. »
Dans la province de Kayanza, la délégation a visité les collines de Muruta, aménagées en des terrasses progressives et radicales dans le cadre de la protection de l’environnement et la protection des terres arables. « C’est grâce au FIDA, à travers le PRODEFI, que notre province a été classée troisième dans les provinces qui ont enregistrées une grande production, alors qu’avant elle était classée parmi les dernières », a déclaré Colonel Cishahayo Rémy, Le Gouverneur de la province Kayanza à la Directrice de l’Afrique de l’est et australe du FIDA, au Directeur pays et à la presse.
Madame Sara Mbago a remercié le Gouvernement du Burundi, les équipes de projets et les partenaires pour la bonne collaboration : « Je me réjouis que le Burundi soit parvenu à introduire la consommation du lait de bonne qualité au sein de la population rurale grâce à la diffusion des vaches et à l’installation des centres de collecte de lait et des mini laiteries par les projets financés par le FIDA. Et d’ajouter : « nous sommes parvenus à créer une synergie avec le programme alimentaire mondiale (PAM) pour acheter le lait collecté au niveau des coopératives et le servir dans les cantines scolaires ». Elle a réitéré l’engagement du FIDA de continuer à investir dans les populations rurales.

Contact

30, Avenue du Large, Commune MUHA.

  • dummy PNSADR-IM :+257 22 24 92 51

  • dummy PAIFAR-B :+257 22 27 59 00

  • dummy PIPARV-B :+257 22 27 94 84

  • dummy info@programmefidaburundi.org

Notre Vision

Nous envisageons un monde dans lequel la pauvreté extrême et la faim sont éliminées et chaque famille rurale vit dans la dignité.

Search