fren
Envoyez-nous un message

info@programmefidaburundi.org

Horaires d'ouverture

Lun-Ven : 07h30-17h30

Notre Adresse

30, Avenue du large, Commune MUHA

Le Gouvernement du Burundi et le FIDA signent un accord de financement d’un nouveau programme.

L’accord de financement du Programme de Développement de l’Entrepreneuriat Rural (PRODER) d’un montant de 89.4Millions de USD a été signé par le Gouvernement du Burundi, à travers le Ministère des Finances et de la Planification Economique et le Fonds International de Développement Agricole (FIDA) représenté par la Directrice Régionale de la Division Orientale et Australe de l’Afrique, Madame Sara Mbago Bhunu. C’était le mercredi, 27 Avril 2022, à Bujumbura.

L’objectif du PRODER est de contribuer à la réduction de la pauvreté, l’amélioration de la nutrition et de la sécurité alimentaire des communautés rurales. Son objectif de développement est de promouvoir de manière équitable et inclusive l’entrepreneuriat des jeunes ainsi qu’un environnement propice au développement des entreprises agropastorales et au renforcement de la résilience des populations rurales pauvres.
Après la signature, Mme Sara Mbago Bhunu en visite officielle au Burundi du 26 au 29 Avril 2022, a félicité le Gouvernement du Burundi pour son implication dans cette nouvelle opération et de sa bonne collaboration avec le FIDA.
Elle a précisé que le PRODER vise entre autre la reconstitution des chaines de valeurs de certaines cultures vivrières dont les fruits, le renforcement des capacités des jeunes entrepreneurs sur la transformation des produits agricoles, doter de nouvelles compétences en matière de la production agricole aux jeunes et aux femmes dans le but de viser le marché régional, créer un environnement d’entrepreneuriat dans le monde rural notamment par la mise en place des infrastructures de valorisation de la production agricole. Elle a, en outre, précisé que le PRODER ne vise pas à travailler seulement avec les bénéficiaires traditionnels du FIDA, mais travaillera aussi avec de petites et moyennes entreprises agropastorales installées en milieu rural. Elle précise que ce programme va s’inspirer d’une bonne expérience du PRODEFI qui a fortement contribué dans l’entrepreneuriat rural et dans la création des petites et moyennes entreprises pour les jeunes.
Elle soutient que le PRODER touchera surtout les communautés rurales et mettra en place un plan de résilience pour le système global de production.


Quelle durée pour quelle zone d’action ?
Le PRODER sera exécuté durant sept ans et interviendra d’abord dans les provinces de : Bubanza, Cibitoke, Muramvya, Rutana, Ruyigi, Karusi, Kayanza, Ngozi, Gitega et Muyinga pour capitaliser sur l’approche programme du FIDA au Burundi et, au cours de la troisième année, dans deux autres provinces (Makamba et Bururi).
Le choix de ces provinces d’intervention a tenu compte des critères de l'incidence de la pauvreté, le niveau de vulnérabilité́ à l'insécurité́ alimentaire, nutritionnelle et aux effets liés au changement climatique, le potentiel de développement rural, les conditions favorables à l’installation et l’insertion des jeunes et les possibilités d’extension de l’intervention du FIDA pour couvrir les provinces et les communes non suffisamment couvertes.
Le Ministre des finances et de la planification économique, M. Domitien Ndihokubwayo a indiqué que le secteur agricole est désormais la principale priorité du Gouvernement du Burundi pour que « chaque poche ait de l’argent et que chaque bouche ait à manger ». Il a remercié le FIDA qui continue d’appuyer le Burundi depuis plus de quatre décennies. Domitien Ndihokubwayo rappelle que les défis ne manquent pas au regard des besoins dans le secteur agricole et l’employabilité des jeunes. Il interpelle les différents intervenants dans ces secteurs à mobiliser plus de ressources pour appuyer les efforts du Gouvernement visant à réduire la pauvreté.
Au total, les interventions du PRODER toucheront 85.000 ménages, qui représentent environ 510.000 membres dont 50% des femmes et 50% des jeunes.
A la fin du PRODER au moins 39.000 emplois seront créés ou consolidés dans la zone du programme et au moins 7.840 micros et petites entreprises rurales viables portées en particulier par les jeunes et les femmes individuellement.
Peu avant la signature de l’accord de financement, Sara Mbago Bhunu, accompagnée du Directeur pays du FIDA au Burundi, M. Dagmawi Habté Sélassié avait été reçu en audience par le Ministre de l'environnement, de l'agriculture et de l'élevage Dr Déo Guide Rurema.
Ils ont échangé sur les interventions du FIDA au Burundi avec un accent particulier sur le nouveau « Programme de Développement de l'Entreprenariat Rural » et l’orientation des fonds du FIDA 12 pour renforcer la résilience des populations rurales.
En plus du PRODER qui va bientôt démarrer, les investissements de FIDA au Burundi sont repartis dans d’autres programmes et projets dont : Le programme de développement des filières (PRODEFI II), en cours de clôture, le programme national pour la sécurité alimentaire et le développement rural de l’Imbo et du Mosso (PNSADR-IM), le projet d’appui à l’inclusion financière agricole et rurale au Burundi (PAIFAR-B) ainsi que le projet d’intensification de la production agricole et de réduction de la vulnérabilité au Burundi (PIPARV-B).
Les activités réalisées par les projets financés par le FIDA au Burundi incluent entre autres les aménagements hydroagricoles de marais en vue de favoriser l’irrigation des cultures en saison sèche, la distribution des vaches et leur diffusion dans la communauté à travers la chaîne de solidarité, la distribution des porcins aux ménages n’ayant pas la capacité d’élever des vaches, l’augmentation et la valorisation du riz , la transformation du lait, la lutte contre la malnutrition, la lutte contre la dégradation des terres ainsi que la promotion de l’emploi des jeunes ruraux pour lutter contre le chômage.

Contact

30, Avenue du Large, Commune MUHA.

  • dummy PNSADR-IM :+257 22 24 92 51

  • dummy PAIFAR-B :+257 22 27 59 00

  • dummy PIPARV-B :+257 22 27 94 84

  • dummy info@programmefidaburundi.org

Notre Vision

Nous envisageons un monde dans lequel la pauvreté extrême et la faim sont éliminées et chaque famille rurale vit dans la dignité.

Search