fren
Envoyez-nous un message

info@programmefidaburundi.org

Horaires d'ouverture

Lun-Ven : 07h30-17h30

Notre Adresse

30, Avenue du large, Commune MUHA

Augmentation de la production vivrière et laitière

Les interventions du FIDA au Burundi contribuent à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle en se concentrant sur l’augmentation de la production vivrière et laitière. Cela, pour permettre à la population rurale de manger à leur faim et avoir un surplus pour vendre et augmenter leurs revenus.
Sur la période de 2016-2021, 68630 ha de Bassins versants ont été aménagés et protégés contre l’érosion, plus de 7.619 ha de marais ont été aménagés avec des ouvrages hydroagricoles pour la gestion de l’eau et la multiplication des saisons culturales pour les cultures du riz, maïs, haricot et le maraîchage. La diversification de l’agriculture est un principe important de sensibilité à la nutrition pour améliorer les systèmes alimentaires. L’exploitation de ces marais aménagés a permis l’augmentation des rendements.

Cultures

2016

2021

Riz (t/ha)

1,5

5

Maïs (t/ha)

0,8

3,6

Haricot (t/ha)

0,7

3,0

Banane(t/ha)

7,6

17,6

94 coopératives rizicoles ont été structurées et sont fonctionnelles, cela est un gage de durabilité des interventions du FIDA dans la filière rizicole.Pour éviter les pertes post-récoltes, des pistes de desserte reliant les zones de production aux hangars de stockages ont été tracées et/ou réhabilitées. Les infrastructures de stockage et de valorisation ont été construites et équipées, il s’agit de 62 hangars de stockage équipés de 21 décortiqueuses et 4 mini rizeries installées sur la période de 2016-2022.

''Notre coopérative est composée de 900 membres dont 620 hommes et 240 femmes. Nous avons bénéficié du FIDA, d’une formation sur le système de riziculture intensif (SRI) et des appuis en semences sélectionnées et fertilisants.
Sur 1 ha, avec 200kg de semences, on obtenait une production de moins d'une tonne de riz. Avec l’aménagement du marais, la formation sur le SRI et l’utilisation des semences sélectionnées et des fertilisants, sur la même superficie on enregistre une production de 6 à 7 tonnes de riz avec 15 ou 20kg de semences.indique; NZABAMPEMA Zénon, marié et père de 4 enfants, il habite la zone Rukaramu de la commune Mutimbuzi dans la province de Bujumbura. Zénon est le président de la coopérative Rukaramu et aussi un multiplicateur de semences.

La filière laitière développée au départ par le FIDA, connait aujourd’hui des interventions des autres agences comme le PAM et la FAO pour que tous les maillots de la chaine soient renforcés dans le souci de rendre disponible et accessible cet aliment complet.
Le FIDA a diffusé 23.167 vaches directement et à travers la chaine de solidarité communautaire bovine de 2012 à 2021.La production laitière par lactation est passée de 525 litres à 1.400 litres de lait (2016-2021) chez les bénéficiaires de bovins financés par le FIDA. 70 coopératives laitières sont accompagnées autours de 37 centres de collecte de lait et 6 mini laiteries construits et équipés par le FIDA (2016-2021).

Le FIDA appuie aussi les coopératives laitières pour développer des partenariats avec les entreprises privées, des institutions des microfinances et les banques pour assurer la durabilité.

Gaudence Niyungeko, éleveur de la colline Kizina de la commune Mpanda, raconte comment elle a eu une vache :« Je n’imaginais pas avoir un jour une vache de race améliorée, puisque ma situation financière ne me le permettait pas. Grâce à Dieu, le FIDA est venu en 2016 et m’a octroyé une vache, ce qui a changé ma vie » se réjouit-t-elle. Elle parvient à traire 10 litres de lait chaque matin qu’elle vend à 700 FBu le litre et 3 litres le soir réservés à la consommation. Ma production agricole est améliorée grâce au fumier de ferme. Gaudence a pu réaliser quelques travaux de réhabilitation de sa maison et assure la scolarité de ses deux filles encore sur le banc de l’école.

IV. Nouvelle stratégie du FIDA pour le Burundi sur la période de 2022 à 2027
Le FIDA continue de mobiliser les fonds et de renforcer le partenariat avec le Burundi. Au mois d’avril 2022, le FIDA et le Gouvernement ont signé un accord de financement d’un nouveau Programme de Développement de l’entrepreneuriat rural (PRODER).
Ce programme va contribuer à la réduction de la pauvreté, l’amélioration de la nutrition et de la sécurité alimentaire des communautés rurales. Le programme va promouvoir de manière équitable et inclusive l’entreprenariat des jeunes.
A la fin de ce programme qui va durer 7 ans avec un montant de 89.4 millions de USD, 85.000 ménages seront touchés, dont 50% des femmes et 50% des jeunes. A l’actif de ce programme ; au moins 39.000 emplois seront créés ou consolidés ainsi que 7.840 micros et petites entreprises rurales viables portées en particulier par les jeunes et les femmes individuellement.
Le FIDA entre dans un nouveau cadre d’orientation stratégique 2022-2027. En plus des allocations pays, il y aura des mobilisations des fonds pour les actions liées aux changements climatiques, le renforcement des partenariats avec le secteur privé surtout en ce qui est de la valorisation et transformation des produits agricoles. Le FIDA va appuyer les producteurs pour explorer et exploiter des opportunités de marchés locaux, surtout régionaux.
La finalité de cette nouvelle stratégie 2022-2027 est de réduire la pauvreté et la fragilité dont souffrent les petits producteurs agricoles en améliorant durablement leurs revenus, leur sécurité alimentaire, leur état nutritionnel et leur résilience socio écologique.
Cet objectif général sera atteint grâce à trois objectifs stratégiques :
1. améliorer la productivité, la durabilité et de la résilience climatique des petits exploitants agricoles dans les filières prioritaires ;
2. accroître la valeur ajoutée et les avantages de la participation au marché pour les femmes et les jeunes ruraux ;
3. renforcer la gouvernance institutionnelle au service de la transformation des systèmes alimentaires grâce au renforcement des capacités, à une meilleure coordination et à une plus grande inclusion.

 

 

Contact

30, Avenue du Large, Commune MUHA.

  • dummy PNSADR-IM :+257 22 24 92 51

  • dummy PAIFAR-B :+257 22 27 59 00

  • dummy PIPARV-B :+257 22 27 94 84

  • dummy info@programmefidaburundi.org

Notre Vision

Nous envisageons un monde dans lequel la pauvreté extrême et la faim sont éliminées et chaque famille rurale vit dans la dignité.

Search