Le Chef de l’Etat visite différents projets de développement de la population à Gitega

Source: Presidence  

Ce mardi 23 février 2021, le Chef de l’Etat Son Excellence Evariste NDAYISHIMIYE a visité différents projets de développement de la population soutenus par la Banque Mondiale, sur différentes collines des communes Mutaho, Bugendana et Giheta de la province Gitega.

Sur la colline Gitongo de la commune Mutaho, le Président de la République Son Excellence Evariste NDAYISHIMIYE s’est rendu compte des réalisations des projets financés par le Fonds International pour le Développement Agricole FIDA, à travers le PRODEFI et le PAIFAR-B, qui soutiennent la population dans différents projets d’auto-devéloppement surtout dans le domaine agricole, l’élevage et le commerce. Il a eu l’occasion de s’entretenir avec certains groupements de la population réunis en associations et soutenus par le projet PAIFAR-B, financé par le FIDA. Il a recommandé aux opérateurs de ces projets de renforcer l’éducation financière au sein de la population.

Après la commune Mutaho, le Président de la République Son Excellence Evariste Ndayishimiye a visité une plantation de maïs et une autre de bananiers appartenant à une association des agriculteurs de la colline Cishwa en commune Bugendana. Le projet est soutenu par le programme PRODEFI. Après la colline Cishwa, le Numéro Un Burundais a aussi visité les réalisations agricoles d’un habitant de la colline Bitare de la même commune soutenu par le projet Merankabandi. Il recommande à la population des alentours d’aller apprendre chez cet agriculteur moderne qui a débuté son projet à base de 120 milles francs burundais.

Son Excellence Evariste Ndayishimiye a clôturé cette série de visites des projets de la population au champ modèle communal sur la colline Gisuru en commune Giheta où il a participé aux activités de labour. Ce projet est soutenu par le programme PAIFAR-B.

Après cette visite, le Président de la République Son Excellence Evariste Ndayishimiye a fait savoir à la presse que, compte tenu de tout ce qu’il venait de constater sur terrain, il est fort possible que tous les Burundais soient riches. Selon lui, la réalité qu’il venait de constater sur terrain pourrait aider au relèvement de certains esprits et au changement de mentalités chez certains Burundais qui se croyaient pauvres, alors que leur pauvreté ne se trouvent que dans leurs consciences. A ce titre, le Chef de l’Etat trouve qu’il y a souvent abus du langage, quand les gens parlent de  » Ntahonikora » en Kirundi comme celui qui est vulnérable, incapable de faire quelque-chose. Selon lui, toute personne est capable de s’auto-developper et rien n’est impossible à celui qui le veut.

Son Excellence a clôturé en exhortant les Burundais à se réveiller et surtout profiter d’en cette paix retrouveé pour initier des projets de développement, afin de d’avoir un Burundi prosper.